Partenaires

CNRS
Universite Clermont Auvergne



Accueil du site > Programmes européens > ConnecSenS-2

ConnecSenS-2

>>>> Photothèque du projet (équipements et sites) <<<<


Actualités récentes de ConnecSenS-2 :

Introduction

Le contexte scientifique du projet ConnecSenS-2 s’inscrit dans la continuité du projet ConnecSenS financé par le CPER en 2016. A la jonction des deux défis AUDACE et SYMBIOSE, il se positionne d’une part dans le domaine des révolutions des technologies numériques (réseaux de capteurs sans fil, web des objets, web des données, grilles de calcul, nuage numérique, grand volume de données, etc…) et soutient d’autre part la mobilisation de la communauté scientifique pour mieux comprendre les dynamiques multi-échelles des écosystèmes et des territoires, mieux gérer les changements planétaires (climat, démographie, urbanisation, migrations, etc..) et concevoir de nouveaux modèles pour aller vers une démarche de développement durable. Le projet ConnecSenS-2 vise à consolider l’instrumentation des sites de recherche avec des équipements complémentaires, mais également à ouvrir le champ scientifique d’intérêt pour ces réseaux de capteurs communicants déployés dans l’environnement (écosystème prairial). De plus, après avoir centré l’intérêt scientifique sur la thématique de l’eau, ce nouveau projet s’intéresse également à celle du sol, pour la modélisation du couplage sol-plante-atmosphère par exemple. En complément des 4 sites instrumentés du projet ConnecSenS (le lac d’Aydat, le bras mort de la rivière Allier à Auzon, l’exploitation agricole de Montoldre et l’ancienne mine d’uranium à Roffin), ce projet viendra ainsi équiper également les prairies expérimentales de Laqueuille.

Les partenaires institutionnels de ce projet sont :

Ce projet est soutenu par CAP2025 et la Fédération des Recherches en Environnement.

Les quatre sites pilotes situés en Auvergne sont :

Le projet a pour principal objectif de développer les briques technologiques élémentaires du CEBA (Cloud Environnemental pour le Besoin des Agriculteurs) du challenge 1 du projet CAP 20-25. Ces briques sont principalement les suivantes :

  • Développement de nœuds intelligents communicants permettant de collecter de manière fiable des données de qualité in situ.
  • Mise au point de protocoles de communication répondant aux besoins du monitoring environnemental.
  • Mise au point des méthodes génériques d’exploitation des données mobilisant notamment les approches sémantiques.

Le deuxième objectif est de pouvoir mettre en œuvre de manière concrète les solutions technologiques en les déployant sur différents sites représentatifs de données de nature diverses (sol, eau, température...).

En outre, dans la lignée du projet ConnecSenS, le projet présente un caractère structurant fort pour la place clermontoise, car il fédère des laboratoires de disciplines très différentes (biologie, physique, géologie, informatique, agronomie, géographie). Cette démarche collective, pluri disciplinaires, est originale au niveau national et au-delà.

Les résultats attendus sont multiples :

  • Le déploiement d’une plateforme de collecte de données d’envergure servant de support à des recherches environnementales et s’inscrivant pleinement dans le cadre du CEBA.
  • Des avancées scientifiques sur les questions de protocole de communication bi-directionnel, enjeu important pour l’Internet des Objets qui manque encore de données pour qualifier ces technologies [Marais, 2017] (thèse 1).
  • La mise au point de méthodes de qualification de la qualité des données, question de recherche d’actualité importante [Jesus, 2017] (Post Doc).
  • Des propositions de requêtage de données au sein du Cloud mobilisant les technologies du web sémantique seront investiguées [Brabra, 2016] (thèse 2).

Bilan de l’acquisition des matériels

Pour atteindre les objectifs du projet ConnecSenS-2, les équipements suivants ont été acquis afin de constituer des plateformes instrumentales performantes de terrain :

Activités de recherche

Deux thèses et un post-doc financés sur le projet ont démarré avec succès à partir de 2019.

Sujet 1

Production scientifique :

Sujet 2

Production scientifique :

Sujet 3

Production scientifique :

Diverses communications sur le projet

Liens utiles

Remerciements

Ce projet n’aurait pas pu être possible sans le soutien de :